L’application Android de Togopapel.com est disponible dans PlayStore

L’équipe de Togopapel.com se bat toujours pour rendre l’expérience des visiteurs plus paisible.
Le site-web de petites annonces leader au Togo lance une application en phase avec les désirs de ses utilisateurs.
Disponible pour les téléphones Android dans PlayStore, l’application a pour but de faciliter l’accès à la plateforme.

En un seul clic, vous êtes déjà sur Togopapel.com et vous pouvez profiter au maximum des avantages qui y sont liés.
Avec l’application Togopapel, vous consommerez moins de données mobiles et vous n’aurez plus de souci d’adaptation ou de surcharge avec les navigateurs de votre téléphone.

Vous recevrez aussi en temps réel les notifications des nouvelles annonces sur Togopapel et des réactions suscitées par vos annonces. La petite taille de l’application Togopapel la rend compatible à tous les téléphones Android et fonctionne très rapidement même avec les téléphones à faible mémoire RAM.

Si vous n’êtes pas encore au courant, c’est le moment de vous informer que les belles opportunités tombent comme s’il en pleuvait sur Togopapel.com. Donc téléchargez dès maintenant l’application Togopapel sur PlayStore pour n’en louper aucune.

Comment défiler les annonces page après page sur Togopapel.com

Si vous avez des difficultés à passer à la page suivante sur l’un des pages listant les annonces, ne vous affolez pas. Il vous suffira juste de cliquer sur l’icône « Rechercher » en rouge en haut de page.

 

Après le clic une nouvelle page listant toutes les annonces s’ouvrira et vous pourrez passer tranquillement à la page suivante en cliquant de nouveau sur « Suivant » ou le numéro de la page désirée.

Pourquoi vos meilleurs employés démissionnent-ils au Togo?

Le départ de vos meilleurs employés peut nuire considérablement au succès de votre entreprise. Il existe différentes raisons pour lesquelles ils partent; le manque de reconnaissance en fait partie.

La reconnaissance fait référence à la reconnaissance des employés pour leur performance exemplaire. L’objectif de la reconnaissance des employés sur le lieu de travail est de renforcer des comportements et des pratiques particulières qui produisent de meilleurs résultats .

Retenir vos employés les plus performants est essentiel au succès de votre entreprise. Par conséquent, être reconnaissant envers vos employés les plus performants est vitale.
Non seulement elle réduit leur taux de roulement, mais vous aide également à les garder heureux et engagés.

 

5 FAÇONS D’ÊTRE RECONNAISSANT ENVERS VOS MEILLEURS EMPLOYÉS.

 

 

 

 

Savoir comment être reconnaissant envers vos meilleurs employés peut aider à réduire leur taux de roulement. Lorsque les plus performants se sentent valorisés pour leur travail, leur niveau de satisfaction et de productivité est susceptible d’augmenter. Cela les motive à maintenir ou à dépasser leurs performances.

Voici 5 façons de s’y prend pour exprimer votre reconnaissance envers vos meilleurs employés:

-Dire merci

Un simple remerciement verbal en dit long sur votre reconnaissance envers vos employés les plus performants. N’hésitez pas à leur dire merci.

 

-Remerciements publics

Amplifiez les réalisations de vos meilleurs employés au reste de l’organisation. Qu’ils soient vus par leurs collègues. Vous pouvez mettre en évidence leurs réalisations dans la newsletter de l’entreprise, publier un blog sur le site Web de votre entreprise ou lors de réunions hebdomadaires / mensuelles. De tels gestes stimulent la motivation, ils leur donnent l’impression d’être reconnus à leur juste valeur.

-Programmes bonus

Des programmes de primes complets visant à rémunérer les employés qui maintiennent ou dépassent leurs performances sont un formidable moteur de motivation. Cela les poussent à travailler plus dur lorsque leurs performances sont récompensées. Les programmes de bonus peuvent être liés à des évaluations de performance pour qu’ils se sentent récompensés proportionnellement à leurs efforts et à leur contribution.

-Donner des prix

Honorez vos meilleurs employés !

Cela peut se faire sous la forme d’une cérémonie de remise de prix d’entreprise visant à reconnaître les meilleurs employés et leur contribution aux objectifs commerciaux.

-Incitations personnalisées

Parlez à vos employés et découvrez ce qu’ils aimeraient vraiment, idéalement quelque chose dans le budget de l’entreprise. Des incitations adaptées à leurs intérêts le rendent personnel.

La reconnaissance doit être ancrée dans la culture de votre entreprise. Soyez reconnaissant envers vos employés. Un lieu de travail où la reconnaissance des employés qui dépassent leurs performances est la norme est non seulement bénéfique pour les plus performants mais aussi pour les autres employés car il les motive / les inspire à apprendre de leurs collègues exemplaires.

7 Erreurs à Ne Surtout Pas Commettre sur votre CV !

Le curriculum vitae est indispensable pour décrocher un emploi. Et qu’on vous l’ai dit ou pas, certaines erreurs sont rédhibitoires sur un CV !
Pour maximiser vos chances d’attirer l’attention du recruteur et d’être reçu en entretien, voici les 7 erreurs à ne surtout pas commettre sur votre CV.

1 – Faire un CV trop long

Considérez votre CV comme la bande annonce d’un film (qui serait l’entretien d’embauche). Vous devez donc donner envie aux recruteurs de mieux vous connaître, de vous contacter pour en savoir plus. Afin d’y arriver, soyez le plus précis et concis possible! Si vous n’avez pas beaucoup d’expérience professionnelle, évitez de compenser en étalant toutes vos expériences pêle-mêle. Si par contre vous avez de belles années d’expérience à faire valoir, essayez de synthétiser au maximum.

2 – Les fautes d’orthographes

Doit-on préciser que vous devez absolument éviter les fautes d’orthographes sur votre CV ? Un CV truffé de fautes de français, de grammaire ou d’orthographe témoigne d’un grand manque de sérieux et de rigueur de votre part. Utilisez le correcteur d’orthographe de Word. Faites vous relire par des personnes de votre entourage avant de l’envoyer. Ils verront sûrement des fautes que vous avez laissé passé.

3 – L’absence de titre

Le titre, c’est le futur poste que vous visez. Ne mettez donc pas “Curriculum Vitae” en haut de votre CV. Optez plutôt pour “Assistante RH” “Social Media Marketer” “Chef de Projet”… Tout dépend du poste auquel vous souhaitez postuler. .

4 – Mettre des compétences “types” sur votre CV

Les termes “Passionné”, “dynamique” et “motivé” sont à éviter. Ils sont très impersonnels et ne transcrivent rien de vos compétences ou de votre savoir-être. Décrivez vos compétences et vos réalisations avec vos propres mots.

5 – Faire une présentation de poste descriptive

Il s’agit d’un CV et non d’une offre d’emploi. Expliquez concrètement ce que vous avez fait sur le terrain pour convaincre le recruteur de vos compétences. Mettez en avant vos réussites plutôt que les tâches que vous avez eu à effectuer. N’hésitez pas à donner des chiffres.

6 – Mentir sur son CV

Mentir sur votre CV est la pire chose que vous puissiez faire. Les informations présentes sur votre CV doivent être de bonne foi. L’expérience et les diplômes que vous y mentionnez doivent refléter l’exacte réalité de votre parcours professionnel. Si toutefois vous êtes recruté, votre mensonge peut vous être préjudiciable selon la gravité.
Il pourrait même justifier votre licenciement pour faute simple ou grave.

7 – Faire un CV trop générique

Il est très important que vous adaptiez votre CV à chaque candidature. Donnez au recruteur l’impression que ce CV est adressé à lui uniquement. Adaptez vos expériences et vos compétences au profil recherché par ce dernier si vous voulez décrocher un entretien.

Comment développer votre réseau pour trouver un emploi ?

Futur jeune diplômé ou en recherche d’emploi, vous avez envoyé des dizaines d’e-mails restés sans réponse, essuyé des dizaines de refus ? L’angoisse se fait sentir et vous commencez à vous demander désespérément si quelqu’un voudra bien vous embaucher un jour… Mais saviez-vous que 70% d’entre vous trouvent un travail grâce à leur réseau ? Pas de panique, je vous explique comment l’utiliser pour dénicher le job qui vous fait rêver : simple et efficace !

Avant de vous en dire plus, mettons les choses au clair. Qui dit réseau, dit piston, dit « je ne suis pas embauché(e) réellement pour mes capacités » ou « j’ai triché ». Non ! Quand on parle ici d’utiliser votre réseau, il s’agit de mobiliser des ressources afin de trouver le bon contact, au moment opportun, qui vous servira de tremplin pour accéder au poste qui vous correspond le mieux.

« Je vais aller networker un peu avec des Alumni ». Que vous ayez ou non déjà entendu cette phrase, il va falloir vous l’approprier ! Le networking ou réseautage est l’art de construire un réseau de relations essentiellement professionnelles, généralement lors de rencontres réelles ou virtuelles, formelles ou informelles. Plus spécifiquement, le réseau des «Alumni» désigne, quant à lui, l’ensemble des anciens étudiants de votre école/université. Il en existe généralement dans les écoles de commerce et d’ingénieurs mais de plus en plus également dans les universités et autres établissements.

Mais pourquoi utiliser son réseau, et particulièrement son réseau Alumni ?

  1. 80% des offres d’emploi ne sont pas diffusées publiquement et il est souvent moins contraignant pour un recruteur de mobiliser son réseau et le bouche-à-oreille pour trouver rapidement des candidats. Il paraît que les personnes ayant été recommandées au préalable sont embauchées 55% plus rapidement que celles qui sont passées par une candidature traditionnelle sur un site.
  2. On ne va pas se mentir, les anciens d’une école sont toujours (secrètement ou non) enthousiastes de partager leurs expériences et de prendre sous leurs ailes un petit nouveau de la vie active. Vous êtes passés par les mêmes professeurs, les mêmes bancs, les mêmes fréquentations, les mêmes moments de dégustations … Avant même de vous connaître, vous avez déjà des points en commun et ça ne peut que jouer en votre faveur ! Bien entendu, l’efficacité d’un réseau alumni est aléatoire selon les écoles et dépend à la fois du nombre d’élèves qu’il inclut et du budget qui lui est consacré.

Graduation

Et maintenant, comment développer son réseau efficacement ?

Vous voilà convaincu(e) des bienfaits de ne pas se lancer seul(e) dans la jungle de l’emploi ! Vous trouverez ci-dessous quelques recommandations générales ainsi que des conseils spécial LinkedIn et spécial Networking.

4 maître-mots à retenir :

  • Proactivité : Personne n’a jamais vu un recruteur cogner à la porte de sa maison pour lui proposer un emploi. Il s’agit non seulement de s’y prendre tôt mais de s’activer et de persévérer.
  • Audace : Osez la discussion en face à face ou au téléphone, largement plus efficace qu’un mail. Mais soyez audacieux intelligemment : il ne s’agit pas de contacter les PDG de toutes les boîtes qui vous intéressent mais le contact le plus opérationnel qui saura vous aider efficacement.
  • Réputation : Et surtout « e-reputation ». C’est peut-être le moment de faire un petit nettoyage sur votre compte Facebook et de faire une recherche Google sur votre nom pour soigner votre image.
  • Expertise : D’accord, vous n’avez peut-être pas beaucoup d’expérience mais vous connaissez votre domaine : montrez-le. Pensez à mettre à jour vos profils sur les réseaux sociaux avec des informations pertinentes sur vos compétences. Continuez également à suivre l’actualité de votre secteur de prédilection.

6 démarches à adopter :

1)  Mobiliser votre entourage : Sans pour autant que l’on vous fasse de la publicité au marché, il est toujours utile que votre entourage soit en alerte et prêt à vous recommander. Pensez à glaner des informations auprès d’autres étudiants qui ont déjà déniché un emploi. Vous pouvez également solliciter certains professeurs avec qui vous auriez tissé des liens de confiance.

2)  Rejoindre le groupe Alumni de votre école sur les réseaux sociaux : Il est fort probable que votre réseau Alumni soit répertorié sur LinkedIn par exemple, intégrez-le sans tarder afin de commencer une recherche plus ciblée (voir ci-dessous).

3)  Choisir les bons réseaux sociaux : Au-delà de LinkedIn, il existe de nombreux réseaux spécialisés dans la recherche d’emploi.

4)  Assister aux événements de votre école : Conférences et workshops sont d’excellentes opportunités d’apprendre mais aussi de rencontrer les bonnes personnes. Profitez-en pour y participer en tant qu’organisateur. Ce sera une excellente opportunité de côtoyer et d’échanger directement avec les intervenants.

5)  Assister aux événements/afterwork networking : Qu’ils soient organisés par votre école avec des alumni ou hors cadre scolaire, ce sont des mines d’or pour booster votre recherche d’emploi comme votre motivation !

6)  Assister aux salons professionnels d’entreprises : Ici les recruteurs vous sont amenés sur un plateau, ou quasiment ! Participez aux job-dating ou speed-networking qui vous permettent de présenter vos motivations aux entreprises et de nouer un premier contact.

Réunion

Utiliser LinkedIn (avec ou sans Premium) pour développer son réseau professionnel

  • Actualisez votre profil afin qu’il reflète vos expériences les plus pertinentes. Choisissez également une photo professionnelle ainsi qu’un titre accrocheur et spécifique (on oublie “Étudiant fraîchement diplômé recherche un emploi”).
  • Faites une pré-recherche ciblée : Ciblez dès le départ les profils les plus pertinents pour vous (par localisation, secteur d’intérêt, entreprise etc..). Gardez en tête qu’un alumni travaillant dans l’entreprise de vos rêves est une porte d’entrée même s’il ne remplit pas actuellement la fonction de vos rêves !
  • Organisez un rendez-vous informel : Une fois les profils sélectionnés, envoyez à chacun un InMail bref et personnalisé exprimant votre intérêt pour son parcours et votre souhait de le rencontrer. Attention il s’agit de mettre un pied dans la porte, pas de l’enfoncer en demandant immédiatement d’être embauché !
  • Préparez le rendez-vous (téléphone ou face à face) : ficelez votre pitch et vos questions, et stalker la personne ! C’est-à-dire, renseignez-vous le plus possible sur son poste, l’entreprise dans laquelle elle travaille, ses éventuelles publications, derniers articles partagés etc.
  • Soyez professionnel, ouvert et flexible le jour J : Intéressez-vous par exemple à son parcours : sa formation, les principaux challenges rencontrés, les avantages et les difficultés liés à son poste actuel etc. Vous pouvez ensuite lui demander des conseils sur les meilleurs moyens d’entrer dans ce secteur, les erreurs à ne pas commettre … Enfin il est possible de terminer en lui demandant de vous orienter vers des personnes qu’il/elle juge pertinente pour vous.
  • Gardez contact : Bien entendu, n’oubliez pas de les remercier après votre rencontre. Et n’hésitez pas à raviver le contact, régulièrement, que ce soit pour mentionner un fait d’actualité dont vous aviez discuté ou donner votre avis sur le livre qui vous a été conseillé etc. Gardez en tête également qu’un réseau se développe selon le principe de réciprocité ! Proposez donc des mises en contact ou des recommandations à votre tour.

N’oubliez pas, quelques minutes par jour ou non dans les réseaux sociaux, la constance et la régularité sont vos meilleurs amis dans le marathon pour l’emploi. Ne vous cantonnez pas à une seule personne, prenez contact avec plusieurs alumnis ou autres professionnels.

Linkedin

Réseauter à un événement professionnel

Gérer son réseau en ligne augmente les chances d’être recruté(e), et le gérer en plus en face à face permet de les doubler ! Voici quelques conseils additionnels pour ceux qui ont du mal à networker :

  • Préparez-vous, préparez l’événement : Ici également la préparation constitue déjà à elle seule une étape majeure du networking à ne pas négliger. Une fois votre événement/salon/soirée choisi(e), prenez connaissance de ses intervenants et de ceux qui vous intéressent. Rassemblez ensuite le maximum d’informations sur ces derniers, leur entreprise ainsi que sur leur secteur d’activité. Cela vous permettra ensuite d’avoir en tête des questions “intéressantes” à leur poser. Comme mentionné précédemment, soyez prêt(e) à leur délivrer votre pitch de présentation ainsi qu’à exprimer clairement votre secteur de prédilection, vos atouts, vos objectifs et ce que vous recherchez, le tout de manière subtile et diplomatique (“J’adore votre entreprise, je suis justement excellent en marketing, souhaitez-vous me prendre en CDI?” est une approche qui a a priori peu de chances de faire son effet).
  • Soyez un peu en avance le jour J afin de repérer vos interlocuteurs clés et d’avoir le temps de les aborder en tête à tête. Donnez votre carte de visite ou autres informations si nécessaire (il ne s’agit pas de distribuer votre CV comme un flyer). Restez un peu après la fin de l’événement : qui sait, ceux qui s’attardent seront probablement les plus déterminés à vous aider, voire à vous inviter à d’autres événements !
  • Gardez contact : Petit email ou InMail de follow-up en leur rappelant qui vous êtes et les remerciant.

Les erreurs à éviter en achetant sa première maison au Togo

L’achat d’une première maison ne doit pas être pris à la légère. Et en tant que novice, il est très facile de commettre des erreurs. De nombreux acheteurs de maison ont fini par regretter leur achat au bout de quelques temps. Si vous ne voulez pas faire partie  de ce lot, voici les erreurs à éviter en tant que premier acheteur.

Erreur n ° 1: Choisir la première maison que l’on visite

Ceci est une erreur monumentale. Ne vous contentez pas de la première maison visitée. Prenez le temps d’en voir au moins trois pour être sûr de votre choix. Visiter plusieurs biens différents vous voyez à avoir les idées plus claires.
Prenez le soin de dresser la liste des avantages et des inconvénients de chaque maison. Cette liste vous permet de comparer les différentes maisons que vous avez visitées et de dénicher celle qui vous convient le plus.

Erreur n ° 2: Choisir le premier prêteur hypothécaire venu

Une autre grande erreur que les gens commettent cherchent à acheter une maison est de conclure avec le premier prêteur hypothécaire qu’ils rencontrent. Ils ne prennent pas le temps recherché pour avoir suffisamment d’informations au préalable. Ils choisissent souvent le prêteur offrant les taux d’intérêt les plus bas en oubliant qu’il existe d’autres frais de transaction encouragés lors de l’achat d’une maison.

Erreur n ° 3: Ne pas travailler pas avec un agent immobilier

Les agents immobiliers sont beaucoup plus qualifiés en ce qui concerne les transactions immobilières. Ils ont une vaste connaissance de la propriété, des prix, des négociations, des quartiers, des tendances de l’industrie et bien plus encore. Vous aurez besoin d’avoir pour aider à prendre la bonne décision lorsque vous décidez d’acheter une maison et d’éviter ainsi une éventuelle arnaque

Erreur n ° 4: Dépenser toutes vos économies

Supposons que vous ayez dépensé toutes vos économies pour acheter une maison?
Vous avez besoin d’avoir besoin de meubler votre logement voiture vous disposez probablement d’un espace plus grand. Cela sans compter que les factures peuvent être plus élevées. C’est pour cela qu’il est important de ne pas investir toutes vos économies dans l’achat d’une maison. Mettez de l’argent de côté pour les situations d’urgence et anticipez ainsi sur les mauvaises surprises.

Erreur n ° 5: Ne pas faire d’inspection

Lors de l’achat d’une maison, beaucoup d’acheteurs évitent l’étape de l’inspection afin de faire des économies. Mais éviter d’en effectuer une peut coûter plus cher que ce que vous auriez dépensé pour l’inspection. En effet, un inspecteur professionnel remarque des choses que vous n’auriez pas fait attention. Si la maison a besoin de réparations, par exemple, vous pourrez négocier avec le propriétaire pour qu’il s’en charge avant d’emménager.

Vivre en colocation à Lomé: Avantages et inconvénients

À Lomé, vivre en colocation est parfois plus une contrainte qu’une envie. Entre la cherté de la vie et la difficulté à trouver un logement, trouver un colocataire peut se révéler être un bon compromis. Cependant comme dans tous les domaines, il y a du bon et du moins bon. Découvrons ensemble les avantages et les inconvénients de vivre en colocation à Lomé !

 

Voici les maisons et les chambres disponible à lomé ici

Les avantages de la vie en colocation

Plus d’espace et moins de frais

Ah les avantages, parlons-en ! Par exemple, la possibilité de louer un plus grand appartement et de partager les frais. Les moyens ne sont pas toujours au rendez-vous si vous êtes étudiant à Lomé  ou que vous venez à peine d’entrer dans la vie active . De ce fait, gérer votre habitation et vos études entre autres charges vous revient cher.

Trouver un colocataire avec qui partager le loyer, les factures d’eau, d’électricité, d’internet et autres frais de la maison seraient l’idéal.

 

Vivre en colocation à Dakar: Avantages et inconvénients / Expat-Dakar

Rencontrer de nouvelles personnes

Si vous faites partie de ceux que l’ennui et la solitude dépriment, cherchez un colocataire ! C’est le meilleur moyen, en effet, de rencontrer d’autres personnes venues de différents horizons et développer ainsi une vie sociale.

La rencontre de personnes avec des cultures et un état d’esprit ne pourrait qu’enrichir votre vie sociale. De plus, vivre avec d’autres personnes est souvent gage de sécurité. Cela peut dissuader d’éventuels voleurs et peut s’avérer extrêmement bénéfique en cas de maladie par exemple. De belles amitiés naissent souvent entre colocataires.

 

Vivre en colocation à Dakar: Avantages et inconvénients / Expat-Dakar

La vie en colocation est la transition idéale entre le cocon familial et l’indépendance totale. Non seulement vous serez plus à l’aise dans un plus grand appartement, mais si en plus vous aimez la compagnie d’autres personnes que demander de plus ?

Le partage des tâches ménagères

La colocation c’est aussi le partage des tâches ménagères. Par conséquent, la propreté et la bonne organisation de votre appartement vous incombe à tous les deux.Il est donc important de vous partager les corvées.

Dressez avec votre colocataire une liste des tâches hebdomadaire pour vous en sortir .

 

Vivre en colocation à Dakar: Avantages et inconvénients / Expat-Dakar

Les inconvénients de la vie en colocation

S’adapter aux autres

Ce n’est pas toujours facile de vivre en colocation. Notamment quand il s’agit de vivre avec une ou plusieurs personnes venant de divers horizons. L’éducation et les valeurs de chacun ne sont sans doute pas les mêmes. Il faudra surtout apprendre à s’adapter et vivre avec les mauvaises habitudes de votre colocataire. Apprenez à faire des concessions avec lui si vous voulez vous en sortir.

Vivre en colocation à Dakar: Avantages et inconvénients / Expat-Dakar

Le manque d’intimité

La vie à plusieurs tend à diminuer l’espace personnel.

– La musique un peu trop forte

– Les va-et-vient

– La salle de bain occupée trop longtemps

-Différents horaires

– Les plats que l’on met au frigo et que l’on ne retrouve jamais

 

Tous ces aspects réduisent considérablement votre intimité. La vie en colocation risque d’être longue si vous êtes adepte de la solitude et du silence.

Le respect des règles

Il est important d’instaurer des règles dès le début de la colocation comme la répartition des tâches ménagères ou encore le payement du loyer.

En effet, c’est le respect de ces règles qui vous permettra de vivre en parfaite harmonie avec votre colocataire. Cependant il est souvent difficile de faire régner l’autorité. Si votre colocataire est un grand flemmard qui refuse de remplir sa part des tâches, ça peut souvent mal se terminer.

 

Vivre en colocation à Dakar: Avantages et inconvénients / Expat-Dakar

Comment vendre facilement et rapidement son ordinateur au Togo

Internet vous donne la possibilité de vendre ce que vous voulez à travers les sites de petites annonces. Facile à utiliser et très souvent gratuits vous pouvez tout vendre en un clic et sans vous déplacer.
Et si depuis longtemps vous souhaitiez vendre votre vieil ordinateur, c’est votre jour de chance; Parce que voici comment vendre facilement et rapidement son ordinateur !

 

1- Déposez une annonce sur un site

Pour vendre votre ordinateur très facilement, commencez d’abord par publier une annonce sur un site de vente en ligne.c’est facile et rapide à faire, et très souvent gratuit !

2- La description

Renseignez le mieux possible votre potentiel acheteur sur l’état de votre ordinateur.
Quelle est la marque de votre ordinateur ? Combien de temps l’avez vous utilisé ? est ce qu’il y’a des problèmes à signaler ?
Le processeur, la RAM, la taille de l’écran ainsi que la carte graphique de votre ordinateur sont aussi à préciser.
Déterminez également le prix de vente de votre ordinateur. Essayez d’être le plus raisonnable possible pour que les acheteurs puissent vous appeler.
Renseignez également vos coordonnées et sur comment vous souhaitez être contacté.

Une description soignée donnera sans doute au potentiel acheteur envie de vous contacter. Soyez le plus précis possible.

3- Les photos

Les photos sont très importantes quand vous souhaitez vendre quelque chose en ligne. Elles donnent un aperçu à votre potentiel acheteur sur le produit.Tâchez donc de prendre des photos claires de votre ordinateur.

Plus vos photos sont attrayantes, plus les acheteurs voudront vous contacter.

4- Gérez votre annonce

C’est une étape cruciale dans la vente en ligne. Après avoir posté votre annonce, vous serez très certainement contacté par des personnes souhaitant acheter votre ordinateur.
Prenez la peine de leur répondre à leurs questions et leur fournir des informations supplémentaires. S’ils souhaitent voir l’ordinateur avant de l’acheter, organisez un petit rendez-vous.
N’hésitez pas à remonter votre annonce si besoin.

Guide d’achat : savoir choisir son ordinateur au Togo

Vous souhaitez acheter un ordinateur, mais ne savez pas lequel choisir? Ne vous inquiétez pas, nous faisons le point sur les caractéristiques à prendre en compte selon vos besoins.

Les premiers composants à évaluer

En choisissant votre ordinateur, voici les trois composants qui devraient vous intéresser en premier:

– Le processeur

On peut le définir comme le cerveau de l’ordinateur: il est chargé d’exécuter les tâches informatiques. On retrouve principalement sur le marché deux grands fournisseurs: Intel et AMD. Toutefois, la marque du processeur n’est pas vraiment importante mais plutôt sa puissance. Vous devrez la choisir selon l’usage que vous en ferez:
– Si vous souhaitez en faire un usage domestique ou juste quelques tâches simples, un i3 devrait faire l’affaire.
– Si vous souhaitez travailler de manière régulière avec votre PC et souhaitez installer un certain nombre de logiciels, il est préférable d’opter pour un i5.
– Si vous êtes un gamer avéré ou un designer professionnel, il serait plus intéressant pour vous de vous procurer un i7.
À noter que chez AMD, la dénomination des processeurs est un peu plus compliquée. Il est généralement plus simple de demander au vendeur si c’est l’équivalent d’un i3, d’un i5 ou d’un i7.

Le processeur

– La mémoire vive (RAM)

C’est la partie où toutes les données sont placées pour être traitées. Ce type de mémoire évolue assez lentement: préoccupez-vous plutôt et par conséquent les noms ne changent pas souvent. Souciez-vous simplement de la taille de la mémoire (2 Go, 4 Go, 8 Go, etc.) dont sera équipé votre PC.
À l’heure actuelle, de nombreux PC sont fournis avec 4 Go de RAM. Si vous voulez l’utiliser dans le cadre de votre travail, c’est suffisant. Par contre si vous voulez jouer, vous allez devoir opter pour un PC comportant 6 à 8 Go de RAM.

La mémoire vive (RAM)

– La carte graphique

Ici aussi, on retrouve surtout 2 grands fournisseurs: NVIDIA et AMD/ATI. Il est assez difficile de se retrouver en ne se fiant qu’au nom des cartes. Le détail qui peut vous aider est la quantité de mémoire dédiée. Par exemple, une carte graphique « NVIDIA GeForce GT630M » avec 1024 mo de mémoire dédiée, est moins puissante qu’une « NVIDIA GeForce GT630M » avec 2048 mo de mémoire dédiée.
Pour saisir du texte, une carte graphique de base avec 1024 mo de mémoire dédiée fera l’affaire, mais pour supporter des jeux en 3D, une 2048 mo (ou plus) est plus indiquée.

La carte graphique

Les autres composants à prendre en compte

Après le processeur, la RAM et la carte graphique, vous devrez vous intéresser aux éléments suivants:

– L’écran :

Pratiquement tous les écrans que vous trouverez sur le marché sont des écrans LED. Par conséquent, vous devez surtout vous intéresser à la taille. En général, les écrans des ordinateurs portables vont de 11 pouces à 18,4 pouces. Il est normalement plus facile de travailler sur un écran d’au moins 15 pouces, qui ménagera votre vue, et surtout si vous devez y passer des heures.
Toutefois la taille de l’écran aura une influence sur d’autres critères: plus les dimensions du PC seront importantes, plus le poids du PC sera important et plus l’autonomie diminuera (car la batterie sera davantage sollicitée).

L'écran

– Le disque dur :

Il s’agit du lieu de stockage de vos fichiers. La plupart des portables sont équipés de disques durs d’environs 500 Go (permettant de stocker environ 300 films) mais vous pouvez opter pour des disques durs sensiblement plus gros, jusqu’à 4 To (4 To = 4000 Go).
Dans le cas où vous travaillez sur des fichiers vidéo, il vous faudra probablement un disque dur de 1 To ou plus. Si surfez seulement sur internet, 500 Go suffiront largement.

Petite précision: vous trouverez également sur le marché des disques SSD. Les disques SSD sont généralement plus chers que des disques durs classiques à cause de leur rapidité. Quitte à choisir entre deux ordinateurs sensiblement pareils, opte pour celui qui comporte un disque SSD: votre ordinateur sera plus rapide au cours du démarrage comme à l’usage.

Le disque dur

Nous espérons que cet article vous aura aidé! Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix, plusieurs offres intéressantes vous attendent.

Comment mettre en valeur vos produits sur internet au Togo?

C’est devenu un réflexe : lorsque l’on souhaite vendre son ancien téléphone ou sa vieille table à manger, on pense tout de suite à poster une annonce sur internet. C’est également le cas pour les commerçants professionnels pour qui la vente en ligne aide à écouler une bonne partie de leurs produits.

Cependant, des centaines d’annonces sont postées chaque jour. Pour attirer l’attention du client et le pousser à l’achat, votre annonce doit donc sortir du lot.

Comment y arriver ? Nous vous disons tout en trois points.

Sur Togopapel  deposez vos annonces 

1- Le texte

Tout d’abord, le titre de votre annonce doit être court et informatif. Le client doit avoir une idée précise de ce que vous vendez à partir du titre. Vous aurez l’occasion de donner plus de détails par la suite.

Le texte

Concernant le texte descriptif de l’annonce, il est important de donner le maximum d’informations sans toutefois être trop long. Recensez les caractéristiques les plus importantes et les plus pertinentes. Évitez toutefois de copier une longue fiche technique, les acheteurs pourraient s’y perdre.

Enfin, certains clients sont rassurés lorsqu’ils connaissent les raisons de la vente (double usage, déménagement, etc.) ainsi que la provenance du produit. Pensez à les préciser si possible.

2- Les photos

Souvent négligées, les photos jouent un rôle déterminant lorsque vous postez une annonce. Cela permet au client de jauger le produit et d’avoir une idée assez précise de ce qu’il s’apprête à acheter. De plus, les poster d’emblée vous évitera de devoir les envoyer à chaque client qui en fait la demande.

Les photos

Lorsqu’une annonce est postée sans photo, les acheteurs se posent souvent des questions sur l’état du produit, et à juste titre. C’est également le cas lorsque vous utilisez une photo prise sur internet. L’idéal est donc de poster des photos réelles du produit. Prenez des photos claires et sous différents angles. Pensez à bien soigner la présentation, vous devez donner envie aux clients d’acheter ce produit.

3- Le prix

Comme vous le savez, le prix est l’un des facteurs déterminants au moment de l’achat. Si vous vendez à un prix trop élevé, le client passera à l’annonce suivante. A contrario, si vous vendez à un prix trop bas, il peut également se poser des questions sur la qualité du produit. Il est donc important de trouver le juste équilibre.

Le prix

Pour cela, vous pouvez consulter plusieurs annonces pour déterminer l’ordre de prix. Si vous trouvez des prix sensiblement similaires, vous pouvez légèrement baisser le vôtre. Votre annonce sortira du lot et attirera l’œil du client.

1 2 3